Tous les sites

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Consommer autrement, une France « zéro déchet »

La planète croule sous les déchets. À l’heure actuelle, nous ne pénalisons pas le mésusage des ressources mais en privons ceux qui ne peuvent payer. Nous devons sortir du cercle vicieux « produire plus pour consommer plus ». En application de la « règle verte », changeons de logique. Préférons la société du réparable et du durable à celle de l’obsolescence programmée et du tout-jetable.

Abolir l’obsolescence programmée et allonger les durées de garantie légale des produits
Contre la surproduction de déchets : interdire immédiatement les plastiques à usage unique, remettre en place la consigne pour les bouteilles et bocaux en verre, rendre obligatoires le recyclage, le compostage ou l’incinération (dans cet ordre de priorité), généraliser les consignes, développer les filières de réutilisation des matériaux et de substitution aux matériaux carbonés
Créer un service public de la réparation et du réemploi, avec la mise en place de formations pour certains métiers (notamment électricité, électronique, bâtiment, textile)
Rendre la collecte séparée des déchets organiques effective et obligatoire à l’horizon 2025, en commençant par les zones rurales (redistribution du compost aux agriculteurs locaux)
Rendre obligatoire l’écoconception des produits afin de limiter l’utilisation de ressources non renouvelables
Généraliser au plus vite l’indice de durabilité des produits (possibilité d’être réparé, durée de vie, etc.), rendre obligatoire la disponibilité de pièces de rechange et empêcher la mise sur le marché de celles qui auraient un score de durabilité insuffisant
Faire reculer la publicité dans l’espace public, interdire le dépôt de prospectus publicitaires commerciaux dans les boîtes aux lettres, les panneaux publicitaires numériques et le démarchage téléphonique commercial
Interdire la publicité des produits et services les plus émetteurs de gaz à effet de serre sur tous les supports publicitaires
Diminuer les possibilités de diffusion de publicité à la télévision
Créer un réseau national de déchèteries/recyclage

À savoir

  • 78% des Français se déclarent favorables à l’interdiction des publicités encourageant les pratiques alimentaires dangereuses pour la santé et celles relatives à des secteurs polluants (Harris Interactive, mai 2021)
  • 70% des Français se montrent favorables à l’interdiction des publicités numériques et lumineuses (Harris Interactive, mai 2021)